Rechercher...

Nos Activités

URPS

Nos ACTIONS

Dr Elie CHOW CHINE

Dr Elie CHOW CHINE

Union Professionnelle
des Médecins de Guyane

Outre les études médicales que nous réalisons relatives à la santé en Guyane (voir le menu « Dossiers & Etudes »), nous intervenons dans de nombreux domaines d’activités et nos salles de réunions et de conférences sont fréquemment des lieux de rencontre et d’accueil des professionnels de santé.

En particulier, un de nos points forts est notre congrès annuel, où nous faisons le point sur diverses problématiques médicales. Lors de notre Congrès 2017 le thème central a été l’insécurité et sa prévention ; celui de 2018 a traité des perspectives locales d’évolution du système de santé, avec notamment les conférences-débats :

La numérisation des sociétés et les nouvelles technologies, celles de la miniaturisation, de l’automatisation, des objets interconnectés, des réseaux, du digital et de l’intelligence artificielle, bouleversent en profondeur notre vision du monde et nous plonge dans un monde de réalités virtuelles qui nous contraignent à changer notre compréhension, nos organisations, nos habitudes et nos comportements. Et c’est tout particulièrement le cas du secteur de la santé.
La santé numérique touche en effet tous les axes de la santé : la prévention, le diagnostic et la prise en charge thérapeutique. Elle révolutionne les savoirs, les pratiques, l’organisation et le fonctionnement du système de santé. Et pour que les médecins puissent s’adapter, suivre l’évolution du système et s’informatiser en conséquence, l’Etat prévoit à cette fin la mise en œuvre d’un Plan santé numérique et la couverture en haut débit de tous les territoires

1. La mise en place d’un outil numérique de communication des médecins libéraux en Guyane

La couverture numérique, le débit ne sont pas encore aux standards hexagonaux. Néanmoins, les médecins de Guyane devraient assez rapidement être pourvus… Les relations entre professionnels en seront alors transformées : Les messageries sécurisées, les échanges entre professionnels de santé avec notamment les plateaux techniques, la CGSS, l’ARS, la CTG … seront à ce moment, et seulement à partir de cette mise à niveau, très évolutives.
Il est certain qu’en attendant, il est illusoire de demander aux PDS (professionnels de santé) de s’impliquer entièrement dans des évolutions numériques qui amélioreront leurs quotidiens et les prises en charge des patients.

Des démarches communes avec les différents services sont entreprises afin d’accélérer notre rattrapage numérique. Et il faut être conscient que tous les PDS sont actuellement pénalisés dans leur exercice et qu’on ne peut en même temps leurs reprocher le retard dans le déploiement des outils numériques (DMP,…)

2. Liens utiles
La numérisation de la santé exige des PDS une certaine vigilance et précaution quant à son utilisation.

MISSIONS & PARTENARIATS

En fonction des nécessités et des intérêts de la médecine en Guyane, nous intervenons et si possible en partenariat avec divers organismes. Actuellement l’URPS-ML Guyane est particulièrement engagée dans la gestion du Registre du Cancer et à la mise en œuvre de l’antenne locale de la Plate-forme de l’Association Soins Aux Professionnels de Santé (SPS), ainsi qu’à des actions d’amélioration des conditions d’exercice des médecins en Guyane.

MISSION DU REGISTRE DES CANCERS

Depuis sa création en 2005, le Registre des Cancers de Guyane (RCG) a pour mission principale de réaliser un état des lieux régulier et le plus exhaustif possible de la situation épidémiologique vis-à-vis du cancer, et en particulier de son incidence sur l’ensemble du territoire.
Les chiffres clés d’incidence issus des analyses réalisées par le Registre se basent sur un travail minutieux et de longue haleine de récolte des données auprès de centaines de sources de notification et d’information, pour la grande majorité extérieure à la Guyane.
A l’intérieur du territoire, le recueil sur le terrain avec retour au dossier médical papier, réalisé par les enquêtrices, se concentre essentiellement sur les services des trois hôpitaux de la Région (CHAR, CHOG et CHK).
Ce travail, y compris l’analyse statistique des données et la rédaction des supports de valorisation, se fait selon les obligations de la CNIL et les normes des bonnes pratiques en épidémiologie.